Tendances, conseils

Tendances, conseils
A faire au jardin en Décembre

8 décembre 2022

A faire au jardin en Décembre

L’hiver est bien là, avec le gel, le froid, peut-être la neige… Il reste cependant des tâches à effectuer au jardin, afin que vos plantations passent bien l’hiver, ou déjà pour préparer le printemps.

Finissez de tailler vos arbres et arbustes, protégez-les contre les gelées !

Dans le jardin d’ornement :

  • Ramassez les feuilles mortes et mettez-les dans le bac à compost ou mettez-les au pied des arbustes pour les protéger des gelées.
  • Mettez de l’engrais organique, riche en potasse au pied de vos arbres afin d’obtenir une meilleure floraison et fructification l’année prochaine. Apportez un engrais organique pour vos plantes de terre de bruyère. Par exemple du guano ou de la vinasse de betterave, riche en potasse, ceux-ci permettant une meilleure floraison de ces plantes.
  • En période d’hors-gel, poursuivez la plantation des arbres et arbustes à feuillage caducs. C’est encore le moment de planter vos derniers bulbes printaniers (tulipes, perce-neige, crocus, narcisses, jacinthes).
  • Protégez vos arbustes des gelées par la mise en place d’un paillage de feuilles mortes ou un paillage de lin, de cosses de sarrasin ou de chanvres. Paillez vos rosiers sensibles au gel et vos vivaces non rustiques (laurier rose, camélias, hibiscus, lantana, pélargonium.).
  • Taillez vos arbres et arbustes en période d’hors-gel.

Photo jardin hiver2 300x150 - A faire au jardin en Décembre

Sur votre terrasse :

  • Nettoyez à la brosse grâce à l’eau chaude et au savon noir votre terrasse pour éliminer les lichens et les mousses.
  • Pensez à installer un voile d’hivernage sur vos plantes en pot sensibles au gel !
  • Retirez toutes les coupelles sous vos pots pour éviter l’asphyxie racinaire et le risque de gel au niveau de l’appareil racinaire de la plante.

Au verger :

  • Récoltez les dernières pommes et poires. Récoltez les kakis, les arbouses, les kiwis.
  • Plantez les arbres fruitiers à fruits rouges (framboisiers, muriers, cassissiers ou groseilliers) et la vigne.
  • En termes d’entretien :
  • Ramassez les feuilles mortes, supprimez les branches mortes et évacuez-les pour limiter le développement des spores des maladies fongiques (tavelures).
  • Apportez un amendement organique (PRO BIO TERRE®) au pied de chaque arbre fruitier.
  • Taillez les pommiers et les poiriers en climat hors-gel. Taillez les figuiers et la vigne.
  • Taillez les cassissiers à 15 cm du sol et groseilliers à la moitié de leur longueur. Cette taille permet de fortifier leur appareil racinaire et de renforcer les défenses de la plante.
  • Il existe deux espèces de framboisiers :  les F. remontants (produisent 2 fois dans l’année) et les F. non remontants (fructifient sur les pousses de l’année précédente, de la mi-juin à la mi-août en fonction des variétés). Effectuez les tailles en fonction des espèces :
    • Taillez les framboisiers remontants en coupant les branches qui ont produit cette année au ras du sol. Éliminez les rameaux faibles et les tiges desséchées.
    • Taillez les framboisiers non remontants en sélectionnant les cannes les plus vigoureuses et les plus saines.  Retenez 10 cannes par mètre linéaire, puis coupez les autres à la base. Raccourcissez les cannes restantes à 1,60 m env. de hauteur selon la vigueur des plants

Photo Tas de feuilles 300x199 - A faire au jardin en Décembre

Tendances, conseils

Tendances, conseils
Le jardin, lieu d’expression d’un engagement éco-responsable

27 octobre 2022

Le jardin, lieu d’expression d’un engagement éco-responsable

En Australie, l’association Hort Innovation Nursery, avec son programme “Greener Spaces, Better Places” valorisant le végétal et les espaces verts dans le cadre de vie, a récemment partagé son rapport de tendances. La publication, qui repose sur une enquête en ligne auprès de 1 651 Australiens, met en avant 4 tendances jardin auxquels s’ajoutent des tendances en matière de végétaux.

Comme dans d’autres parties du monde, l’Australie a particulièrement subi ces derniers mois des conditions climatiques extrêmes qui, d’après les experts, sont directement liées au changement climatique. A cela s’ajoute l’inflation. Si ces événements changent le quotidien, la passion que les individus nourrissent pour les jardins et espaces verts demeure inchangée. Les amoureux du jardin s’adaptent de façon personnelle et créative à ces défis.

TENDANCE 1 : « HUMIDE ET SAUVAGE »

Le jardin est devenu un véritable espace pour favoriser les habitats naturels, notamment en favorisant les oiseaux et les abeilles. « A mesure que le désir des citoyens d’agir en faveur de la biodiversité se développe, les jardins et balcons deviennent des zones où se développent des fleurs sauvages, des jardins de pluie et points d’eau ».

En France, ASTREDHOR, FranceAgriMer, l’ITSAP, le ministère en charge de l’agriculture, la SNHF et VALHOR ont établi en partenariat avec l’INRAE, le CNPAIM, SEMAE et la SBF, une liste de 200 plantes nectarifères et pollinifères. A noter que d’après des études scientifiques, les tons bleu, violet et ultra-violet seraient attractifs pour les pollinisateurs.

TENDANCE VÉGÉTALE 2 : « RACINES RÉSILIENTES »

La pandémie a renforcé le regain de popularité du potager ; les jardiniers amateurs de tous niveaux trouvant plaisir à cultiver leur propre nourriture. A présent, les consommateurs s’intéressent à nouveau à la culture de plantes comestibles pour faire face à la hausse des prix des aliments vendus dans le commerce.

En France, 36% des foyers déclaraient avoir acheté des végétaux pour le potager en 2021 (source : panel consommateurs Kantar pour VALHOR et FranceAgriMer).

TENDANCE VÉGÉTALE 3 : « VÉGÉTALISATION 3D »

La végétalisation des bâtiments et quartiers permet de réduire le niveau de chaleur. Les arbres apportent de l’eau, les plantes peuvent constituer de véritables climatiseurs naturels et un jardin bien végétalisé contribue à la valorisation immobilière.

Pour répondre à cette tendance : Installer des pergolas végétales, murs végétalisés et autres formes de bulle végétale. Autre idée : Créer une zone ombragée grâce des plantes grimpantes (vignes par exemple) et du matériel adéquat pour la structure, ou d’ajouter un ou plusieurs arbres pour apporter de l’ombre dans un jardin et revaloriser son habitat.

TENDANCE VÉGÉTALE 4 « S’ÉVADER / S’ISOLER EN FAISANT ENTRE DU VERT »

La crise sanitaire, les événements climatiques et autres chocs ont rendu plus que jamais nécessaire un espace de réconfort et de calme. Se reconnecter à la nature permet de s’évader d’un quotidien chargé et de profiter d’un moment de bien-être.

Pour répondre à cette tendance : créer une expérience sensorielle au jardin, véritable lieu d’évasion pour se reconnecter à la nature, en soulignant les bienfaits du végétal comme le sentiment de relaxation, le plaisir que procurent la beauté de la nature et des moments partagés avec ses proches au jardin.

Autres leviers : s’interroger sur ce que l’on peut voir, sentir, toucher, goûter et entendre dans le jardin, encourager le temps passé dans la nature pour lutter contre l’éco-anxiété.

Source :
Greener Spaces, Better Places, Australia’s Plant and Gardening Trend Report 2022, October 2022.